lundi 6 août 2012

Mes occupations MMO du moment...

Peu d'article sur le blog, même juillet a été vide... Peut-être un peu à cause de ma flemme qui peut vite l'emporter, pour beaucoup à cause des Jeux Olympiques de Londres (tout de même, ce sont les JO !) mais aussi parce que je passe pas mal de temps sur des jeux online, des MMORPG quoi. Pour précision, je ne suis pas un grand spécialiste de ce genre de jeu, le seul auquel j'avais joué précédemment, c'est Ragnarok Online, et ça fait quelques temps maintenant. Poussé, un peu, je me suis mis à de nouveaux jeux.



Donc, je vais profiter de ce billet pour vous donner mon avis sur deux que j'ai essayer : Eden Eternal et Wakfu.

Je vais commencer avec Wakfu. Édité par Ankama (ceux de Dofus quoi - que je n'ai jamais essayé), il est sorti cette année (2012 donc), mais il existait une version beta depuis quelques temps déjà. Je connaissais surtout Wakfu pour sa version animé et son global manga, même si je n'y avais jamais touché, de près ou de loin (en gros, je n'avais jamais essayé du Made in Ankama sous toutes ses formes).

C'est donc un peu sur un coup de tête que je me suis essayé à ce jeu. Les trailers m'ont bien plu et j'ai cru déceler des éléments qui pourraient me plaire. Tout d'abord, ce jeu offre un concept intéressant : ce sont les joueurs qui gouvernent. Il existe quatre nations, à la tête de chacune, on retrouve un gouverneur et son gouvernement élus pour deux semaines... par les joueurs, les citoyens de la nation en question (je suis de la nation de Sufokia pour ma part). Franchement, je trouve cette idée super sympa. Chacun y va avec son programme politique, on sent l'implication de ceux qui veulent y aller.
Le système de combat, du tactics, ça, ça me plait. Depuis mon premier Fire Emblem, c'est un style de méthode de combat qui me boost. C'est technique, faut "réfléchir" pas mal, etc.
Après, ça fait plus d'une semaine que je n'y ai pas retouché (sans que ça me manque). Il y a quelques raisons. Déjà, on peut jouer gratuitement, mais on est (très) vite limité. Même si ce n'est pas très cher pour un abonnement, ça m'embête toujours de sortir la carte bleue juste pour essayer. Mais, en soi, ce n'est pas plus gênant que cela. Ce que me bloque le plus, c'est l'ambiance au sein même du jeu, dès que je me balade en ville, je croise trop souvent des messages enfantins, voir gamins, j'avais entendu des échos semblables pour Dofus. Je ne suis pas sévère côté français (connaissant mes faiblesses en plus), mais, quand sur toute une soirée tu n'as pas lu une seule phrase sans faute d'orthographe et compagnie, c'est lassant. Cette ambiance est un peu épuisante quand même...
Le jeu en lui-même, on y retrouve beaucoup d'éléments attrayants dont certains que j'ai pu citer. Le gameplay me semble assez riche ; par exemple, à côté des classes pour combattre, il y a des classes annexes pour intervenir dans le monde de Wakfu, c'est à dire jouer au mineur, au fermier, au cuisinier, etc. Cet aspect est sympa, mais, je trouve le jeu quand même un peu répétitif, et ça m'épuise un peu de réitérer 500 fois la même chose (même si c'est obligé dans beaucoup de jeux).


Le concept de Wakfu est très sympa et séduisant - je pense même que je retournerai un peu dans le jeu pour creuser plus les possibilités ouvertes (notamment avec les guildes), aller plus loin dans l'exploration et dans les donjons pour multiplier les combats et ainsi voir les possibilités du système de combat (qui se révèle assez riche et divertissant) et me faire un meilleur avis.


Le jeu qui m'occupe le plus, en fait, c'est Eden Eternal. Édité en France par Aeria Games, c'est un de leurs nombreux jeux en ligne disponible. À noter que du côté anglophone, un nouveau jeu est en beta-test, Lime Odyssey ; ce dernier me fait de l’œil aussi (même beaucoup), c'est un peu Eden Eternal en plus beau et semble-t-il plus riche.


Ce MMO dispose de deux avantages intéressants : sa gratuité et son système de classe. Le premier n'est pas négligeable, si on ne débourse pas, rien nous est bloqué (mais évidemment, avec des €, on a des avantages). Le second : les classes. Dans Eden Eternal, on peut changer constamment de classe avec son personnage, on peut passer de mage vers chevalier, de clerc vers ingénieur sans limite. Normalement, dans ces jeux, quand on commence un personnage, on choisit sa classe et il restera ainsi (pour essayer une autre classe, cela veut dire créer un nouveau personnage). Cette liberté est très agréable et permet de diversifier le jeu (et donc éviter la lassitude). Puis, ça permet de répondre aux besoins du moment, genre si une équipe a besoin d'un soigneur, bah tu deviens clerc. Évidemment, tu te spécialises assez vite, pour ma part je suis avant tout mage et illusionniste. De même, au tout début, tu choisis un bonus statistique, si tu en as pris un pour la force ou défense, bah mieux vaut privilégier les classes physiques que magiques. Mais après, tu es libre ; je joue pas mal en clerc en ce moment, l'ingénieur est cool à jouer avec son mode robotisation.
Il y a encore quelques classes qui ne sont pas accessibles à ce jour ; de même, actuellement, le niveau maximum est bloqué à 65.



Le monde d'Eden Eternal est vaste. Cinq races sont disponibles, les humains évidemment (qui doit représenter au moins la moitié des choix) mais aussi des races animales comme les Zumis, des rongeurs dont je suis fan (j'en suis un~). Selon la race choisie, on débute la partie dans différentes régions, mais, rapidement, on rejoins la même première carte commune avec la Colline Tranquille.
Chaque map possède en général deux donjons qu'on peut faire en mode solo (mais alors, pas d'expérience et pas d'objet) ou en groupe (ce qui est mieux donc). Les donjons en groupe, ils sont assez costaud, si c'est un donjon 5 joueurs, mieux vaut y aller à cinq que moins au risque d'y laisser quelques plumes. Comme souvent les classes de soins et pour tanker sont bien appréciées. Chaque map a aussi sa ville avec ses npc, on y récupère les quêtes à accomplir (qui se divisent entre quêtes du scénario, quêtes journalières et quêtes répétables), et on peut parcourir différentes zones peuplées de monstres. Aven, c'est la ville principale, accessible dès le début, on y retrouve tout ; c'est une belle mégalopole, je dois le reconnaître, il y a eu un réel effort pour la rendre agréable. S'il y a beaucoup de joueurs à Aven, notamment dans les zones où chacun pose son échoppe, la connexion peut ramer un peu (ça le fait chez moi en tout cas).

Si vous jouez dans une guilde, vous aurez accès à la ville de celle-ci (si la guilde a le niveau suffisant) ; c'est un plus bienvenu. Ca donne un lieu de réunion spécifique au groupe et, en plus, elle offre un certain nombre d'avantages intéressants. Dans le jeu, il y a également la possibilité de louer sa maison, à Aven notamment, mais aussi dans sa ville de guilde (cette derrière offrant l'avantage de ne pas avoir de loyer à payer pour les guildmates) ; on peut prendre plaisir à décorer son petit chez soi.
Le système de quête du jeu peut paraître un peu rébarbatif, de plus, on ne peut pas dire que le scénario soit digne de gagner un Oscar, mais, cela fait qu'on a toujours quelque chose à accomplir. Puis, entre les recherches d'objets, les crafts, etc, il y a vraiment de quoi faire.

Si vous avez lu, vous avez du comprendre lequel de ces deux jeux je préfère. Wakfu est peut-être sur le papier le jeu qui offre le plus d'éléments innovants, mais je reconnais que c'est bien avec Eden Eternal que je prends le plus de plaisir à jouer. C'est assez notable car, franchement, je n'ai jamais été un grand fan des Mmorpg (préfèrant largement un bon rpg sur une console de salon/portable).

Voilà pour un rapide avis, très personnel, sur ces deux jeux. Je vais tâcher de tenir un peu plus ce blog qui, de plus, approche de son premier anniversaire~

---
Eden Eternal : http://fr.edeneternal.aeriagames.com/
Wakfu : http://www.wakfu.com/fr/mmorpg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...