dimanche 15 janvier 2017

Des J-dramas en voilà : « Summer Nude » et « Dr. Rintaro »

Petite innovation, si on peut dire ainsi, ce billet de traitera pas d’un seul j-drama, mais de plusieurs séries, Summer Nude et Dr. Rintaro, que j’ai regardées récemment, avec des critiques plus concises. C’est parti.

Summer Nude

Summer Nude - j-drama
Ah, Summer Nude, j’avais quand même assez mal jugé ce drama (11 épisodes diffusés pendant l’été 2013 sur Fuji TV). La première fois, quand j’avais vu l’affiche et les premières images, j’avais préféré… fuir. Imaginer Yamapi torse nu entouré de filles amoureuses, tous courant joyeusement sur la plage et s’éclaboussant… Euh… Non.

Summer Nude est une romance japonaise dans les règles de l’art qui ne surprend pas ; je t’aime, moi non plus, j’avance pour reculer juste après et tout et tout. Tout y est. Pas de souci. Vous ne serez pas perdus. La fille, Hanae, attend 10 ans que l’homme de son cœur, Asahi, réponde à ses sentiments, normal ; le gars et photographe, Asahi (Yamashita Tomohisa, alias Yamapi donc) reste toutefois bloqué, devant son panneau publicitaire durant 3 ans, et attend la fille qui l’a quitté revienne (celle sur le panneau), no problem. Reste toutefois le personnage de Natsuki (jouée par Karina), une cuisinière engagée dans le resto de la plage, qui brouille (légèrement) les pistes et qui par son franc-parler va bousculer un peu tous ces bons petits sentiments. 

Summer Nude - j-drama
Summer Nude - j-dramaAu final, Summer Nude n’est pas ce que je croyais. C’est loin d’être une perle, mais c’est une romance suffisamment bien ficelée pour être intéressante et parfois même réussir à surprendre. Par exemple lors du feu d’artifice, avec le choix de Hanae, certes ce ne fut pas subtil, mais suffisamment efficace pour relancer la série.

Toda Erika, Hanae, m’a ici bien plu. Yamapi lui aussi s’en sort bien en tant qu’Asahi, alors que je trouve qu’il manque souvent de naturel dans son jeu d’acteur. Ça passe bien dans les séries humoristiques, mais dans des romances ou drames, bien moins. Toutefois, je trouve que les années passant, Yamapi s’améliore. Le meilleur de la bande, ça reste quand même Katsuji Ryou qui jouait le personnage de Takashi, l’ami d’Asahi. L’essentiel de l’aspect humoristique de la série reposait sur ses épaules, et il s’en sortait très bien. Son personnage est certes sans surprise, il y a toujours le « bon ami fidèle et rigolo » dans les romances japonaises, mais il fait ici très bien le job. Ah si, l’autre élément drôle de la série : les deux jeunes tourtereaux qui s’aiment, une vraie pièce burlesque au sein de la série. Quand le frère rockeur débarque, c’est du grand n’importe quoi (dans le genre idiotement drôle).

Très chouette musique !

Bref, Summer Nude, c’est une série sympathique à glisser entre deux dramas, c’est léger et agréable. On profite de la plage, du soleil, de bons plats à manger avec les yeux, on rigole un peu, on s’attache aux personnages, on les regarde évoluer et les 11 épisodes passent très vites.

Summer Nude - j-drama

Dr. Rintaro

Dr. Rintaro - jdrama
Dr. Rintaro est un J-drama du printemps 2015 (10 épisodes, sur la NTV) que j’avais remarqué à sa sortie car Sakai Masato y tient le rôle principal. C’est un de mes acteurs préférés, ses prestations sont régulièrement marquantes, comme dans Hanzawa Naoki ou Legal High. Il joue ici le rôle du psychiatre Hino Rintarô, un médecin très doué (et jalousé) et proche de ses patients. Une nouvelle fois, cet acteur ne m’a pas déçu. 

Dans cette série, le Dr. Rintarô va être amené à rencontrer une geisha, Yumeno, à la personnalité très étrange qu’il tentera d’aider. Cette dernière est jouée par Aoi Yuu et je dois dire que c’est son personnage que j’ai préféré dans ce drama. En réalité, Yumeno a une personnalité fortement marqué par son passé difficile et douloureux (quelle mère…) ; Aoi Yuu actrice alterne très bien entre les différentes facettes de son personnage, particulièrement attachante en tant que « Akira » et hypnotique en tant que « Yumeno ».

Dr. Rintaro - jdramaDr. Rintaro - jdrama - Sakai Masato
Dr. Rintaro - jdramaDr. Rintaro - jdrama

Le scénario n’a rien d’extraordinaire, il est même parfois assez peu intéressant (par exemple, tout ce qu’il a autour du directeur de l’hôpital). Parallèlement, le docteur Rintarô est bien trop parfait comme médecin, heureusement que c’est Sakai Masato derrière ; son très bon jeu d’acteur compense la relative faiblesse de son personnage. C’est bien les liens de celui-ci avec Yumeno qui font tout l’intérêt du titre et qui le rendent agréable.
En fait, j’ai surtout eu comme une impression d’absence d’ambition pour cette série, comme si on avait estimé que le duo d’acteurs principaux suffirait ; d’un côté, c’est vrai, ça marche bien, de l’autre, on sent nettement des manques. On est au final jamais pleinement surpris, mais ça se regarde assez bien, suffisamment pour avoir fini la série en trois jours



Je pense que j’écrirai d’autres billets de ce genre. Régulièrement, je n’ai pas le courage ou le temps pour écrire une critique bien plus complète pour des séries qui m’ont moins marqué ou pour lesquelles j’ai moins de chose à dire. En fait, mes billets J-dramas doivent laisser penser que j’aime tout ce que je regarde (ce qui n’est pas totalement faux… peut-être, j’avoue), mais en fait, je fais pas mal le tri en amont, je ne regarde que celle je pourrais possiblement aimer ; parmi celles-ci, les moins marquante, j’ai tendance à moins en parler, sur ce blog également. Écrire des critiques plus synthétiques et les regrouper me permettra peut-être de pallier à ce déséquilibre (et d’alimenter le blog plus souvent).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...