dimanche 22 septembre 2013

« Amanchu! » et « Amachan », deux séries qui se ressemblent !

Amanchu! / あまんちゅ!& Amachan / あまちゃん
Je vais oser, oui. Ce billet va traiter de deux séries à la fois : un drama japonais, Amachan, et un manga, Amanchu!. Oui, ça pourrait surprendre étant donné qu’il ne s’agit pas d’adaptation. Je me risque à cet exercice car depuis que j’ai commencé ce drama, je n’ai pas pu m’empêcher à penser au dernier manga de Kozue Amano, l’auteure (de talent) d’Aria (oui, je le rappelle encore une fois, au cas où). J’ai presque envie de dire qu’on a ici deux séries qui pourraient être deux cousines éloignées.

あまんちゅ! - Amanchu!Il faut le reconnaître, la sonorités des titres amènent à se poser rapidement la question : y-a-il un lien entre les deux ? Regardons déjà les logos des titres, on retrouve le même schéma (ci-contre). 
Amachan - あまちゃんAmanchu! / あまんちゅ!& Amachan / あまちゃん. À l’oreille, ils se répondent. Dans le détail, ce ne sont pas deux titres cousins. Amachan, c’est plus exactement Ama-chan, un surnom pour Aki, la nouvelle jeune recrue du club des Ama de la petite ville, sur la côte d’Iwate, dans laquelle se déroule l’histoire. Les Ama étant des femmes pratiquant la pêche par la plongée en apnée . « Amanchu » pourrait être dans un dialecte d’Okinawa un mot de désigner les habitants d’une île bien spécifique (?). Le manga se déroulerait en lui-même dans la péninsule d’Izu (dans la préfecture de Shizuoka). Et Izu, c’est bien loin de la préfecture d’Iwate. Simple coïncidence auditive donc ?
EDIT : Je remonte ici une idée d’Herolien (voir dans les commentaires) qui propose de voir dans le titre d’Amanchu! une combinaison et contraction de deux mots : 'Ama' (海人(あま)) et 'Uminchu' (うみんちゅ). Le premier étant connu, le second n’étant pas moins que l’appellation de ces plongeuses à Okinawa.

Deux lycéennes au centre de la série. Hikari et Futaba dans Amanchu! (Pikari et Teko de leur surnom). Aki et Yui dans Amachan. Un premier élément commun, et pas le moindre : dans ces duos, une des deux arrive de Tokyo et devient amie avec la seconde qui est née et qui a grandit dans une petite ville de province. Futaba et Aki respectivement.
D’ailleurs, toutes deux présentent quelques ressemblances : elles n’ont pas forcement choisi ce déménagement, elles vont devoir apprendre à connaître leur nouveau lieu de vie. Mais une différence notable : Aki ressemble beaucoup plus à Pikari, pour son caractère enjoué et elle est légèrement maladroite.
Amanchu! / あまんちゅ!Cette thématique, « quitter la capitale pour la province », n’est pas novatrice évidemment. De plus, ce point commun ne doit pas masquer une autre différence majeure : Amanchu! est vraiment axé autour du duo Futaba-Pikari, alors que, dans Amachan, c’est vraiment autour d’Aki que l’histoire tourne – même si Yui est omniprésente, c’est un personnage secondaire. On notera une seconde différence entre Hikari et Yui : si la dernière ne souhaite que quitter sa ville natale pour devenir une idol à Tokyo, c’est assez inimaginable de penser que ce serait le cas pour Pikari qui ne vit que pour la plongée et que pour s’amuser avec sa nouvelle amie.

La plongée, parlons en quand même. Là, c’est un autre point commun indéniable entre les deux séries.  Le principal même. Incontestablement. Amanchu! se veut même parfois être un véritable petit guide de plongée – que je trouve très instructif d’ailleurs. Futaba apprend la plongée sous-marine auprès de Pikari et dans son club au lycée. Aki va apprendre aussi à plonger, en tant qu’apprentie Ama pour pêcher des oursins en bord de mer, puis en tant que lycéenne dans une section consacrée à la plongée en scaphandre.
Amachan / あまちゃん

Parallèlement, on notera que « la grand-mère » de la série tiendra un rôle important dans ce monde de la plongée. En effet, la grand-mère d’Hikari s’occupe du club de plongée local, et celle d’Aki est la doyenne du club des Ama.


Amachan / あまちゃん
Amachan, c'est vraiment bien ! Croyez en ce sourire !
Voilà. Attention, je ne dis pas qu’Amachan est l’adaptation télévisée d’Amanchu!, aucunement. Les deux histoires sont différentes, je dirais même très différentes si je voulais approfondir. Je reviendrai sur Amachan plus longuement une prochaine fois – ce billet en appelle d’autres. On ne pourra tout de même pas renier les points communs qui les rapprochent. C’est même assez amusant de tous les noter. J’ai essayé une petite recherche google en associant les deux titres en japonais, c’était au final un peu décevant, dommage (même si on peut retrouver quelques questions ici ou là). Mais si, un jour, il m’advenait de lire quelque chose affirmant que le scénariste s’était inspiré de l’œuvre de Kozue Amano, je ne serais pas surpris, mais vraiment pas.

Voilà où je veux en venir : si vous aimez Amanchu!, vous aimerez Amachan, et vice-versa. Si vous aimiez déjà les deux, c’est normal. Ce n’est pas anodin. On retrouve dans chacun de ces deux titres – au delà des points commun déjà évoqués – une même approche, celle de deux tranches de vie qui, d’épisode en épisode, de chapitre en chapitre, ont pour but de donner le sourire. Autant le dire directement : lisez l’un, regardez l’autre. Ce sont deux superbes séries. Je ne peux que vous les conseiller !

N.B. : Notez le dans vos agendas, le tome 6 d’Amanchu! sera disponible chez votre libraire le 28 novembre prochain !

10 commentaires:

  1. Bonne idée :P
    Pour ce qui est des origines du nom Amanchu... Je pense que ça vient de la contraction des deux mots: "Ama" et "Uminchu" qui signifient... la même chose (=les plongeuses traditionnelles qu'on voit dans Amachan).

    Pour en revenir à l'article, j'ai largement plus préféré Amanchu! qu'Amachan (ouais bon, j'ai juste survolé, ne m'en veux pas :P) car plus accessible, sympa, beau graphiquement et puis...c'est du Kozue Amano :D (à quand l'adaptation en animé ?)

    Ah et question qui m'entête: tu ne te serais pas lancé dans la plongée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh ! Très intéressant ce que tu dis. Ce pourrait bien être le cas, en tout cas, ça marche bien comme hypothèse. Même si, à Izu, on attendrait plus 'Kaito' comme terme utilisé (mais 'Amaito', ça ferait moins classe XD).
      J'ai essayé rapidement de faire une recherche avec les termes en japonais, c'est peu fructueux.
      Après, dans "Amanchu!", il n'est aucunement question de plongée en apnée, mais de plongée avec bouteille, ce qui est contraire à la pratique des Ama.
      J'éditerai le billet demain avec ton hypothèse. ^^
      Si t'as plus d'infos, je suis preneur~

      Sinon, sur ce que tu disais aussi : au contraire - en mettant de côté mon fanboyisme qui me conduirait à être d'accord avec toi - peut-être qu' "Amachan" serait plus accessible. Du fait du style même de la série. Certes, ce sont deux tranches de vie, mais "Amachan" a un scénario plus marqué qui serait donc plus facile à suivre. "Amanchu!" est composé d'une suite de chapitres beaucoup plus indépendants les uns avec les autres (et encore dans "Aria", c'était même plus marquant - dans "Amanchu!" il y a quand même de véritables séquences, comme avec le camp d'été dans le dernier tome 5).
      Du coup, je pense qu'un public moins habitué à ce genre de séries accrochera plus facilement à "Amachan" au premier abord. Après, pour ce qui est d'apprécier l'une plus que l'autre, c'est une autre chose, à chacun de se faire son avis. Et comme tu le sais, je ne jure que par "Aria" et son digne petit frère !

      Ahaha~ Nan, nan~ Je n'ai jamais fait de la plongée. J'ai failli l'année dernière en fait, mais pour une raison technique, je n'ai pas pu et je me suis contenté de barboter avec palmes et tuba. D'ailleurs, confrontés aux fonds marins, j'aurais tendance à réagir un peu comme Teko à ses débuts. Je n'étais pas très rassuré, voir pas du tout. XD
      Et toi ?

      Supprimer
    2. Après, je ne peux pas vraiment juger sur Amachan (au passage, je trouve très WTF le générique d'ouverture) -faute de pouvoir le regarder et de le comprendre en jap ?- :P

      Héhé, tu te demandes si j'ai déjà plongé ou pas ? Oui, initié avec un ami dans une fosse (un trou de 15m mais limité à 5m pour les débutants; en plus, c'était mon cadeau d'anniv !)... mais à défaut de s'y investir complètement, j'ai pas eu "le temps" de passer le Niveau 1 (puis... c'est pas dit dans le manga, mais ça coûte 60 EUR leur certificat médical qui dure 1 an... et si tu as le malheur d'avoir une contre-indication potentielle, bonjour la course folle aux médecins spécialistes ~vécu~ :o ). Je prendrai ma revanche ce printemps avec ce même ami :devil:

      > Mon expérience, avec quelques allusions au manga: <
      Quand tu démarres, bon y'a du blabla de sécurité (un peu comme dans le tome 4 avec Akari et Aika -ou si tu préfères, les amies de Teko-), comment utiliser le matériel etc. mais une fois que tu te jettes à l'eau (pas comme Pikari hein ?), et que tu utilises le détendeur, tu sens que l'air compressé va devenir très addictif (comme une drogue, tu aurais envie de continuer à respirer ça jusqu'à la fin de tes jours ~je comprends mieux comment on devient addict à la plongée :D ~) à condition de respirer normalement (faut pas forcer, ça vient tout seul). Quand tu regardes vers le fond, c'est que "quelques mètres" mais tu as cette même impression de l'immensité subaquatique/sous-marine. En te mettant au fond, tu auras la même sensation que si tu regardais la double-page 52-53 du T2 (mais en live ;) ).
      Ensuite, le classique vidage de masque est un jeu d'enfant, c'est pas aussi dur qu'on ne le croit (en lisant le tome 2). C'est juste que Teko a l'air très maladroite.
      Bien entendu, le truc qu'il ne faut pas oublier, c'est de bien expirer lors de la remontée. En conséquence, tu as le droit au spectacle des bulles qui remontent en grossissant. :)
      Enfin, le coup du poids de la bouteille quand tu sors de l'eau avec l'échelle (encore une fois, pauvre Teko), c'est largement beaucoup plus surmontable que se battre avec Monsieur C. **musique de Rocky** ;)


      Un truc qu'on ne précise pas dans Amanchu! et qui me semble essentiel lorsqu'on débute: on n'attend pas d'avoir mal aux oreilles pour équilibrer les tympans...

      Et quand tu avances de plus en plus dans Amanchu! et que tu en deviens de plus en plus fan, pas question de le passer seul ou dans un club (de vieux) ton N1: ça te donne davantage envie de le passer en club "scolaire/étudiant" (dommage que cela soit rare en France :( ) ou avec un ami. Car tu t'amuses beaucoup plus au final. Et à force de lire pas mal de choses sur la plongée en France, t'as l'impression que c'est un sport de vieux... alors que quand tu lis Amanchu!, tu as un effet inverse.

      Dommage également que ce sport soit si coûteux. Mais en devenant un plongeur (un duo de préférence), on s'amuse autant que Hikari et Futaba ;)

      PS: En repensant au Tome3 p.38, j'ai eu le même ressenti... Effectivement, si tu me retires les palmes, le masque et le tuba, je ne sais plus nager :P

      Supprimer
    3. J'oubliais... Quand tu plonges, n'oublie pas une combinaison, ça donne du style puis ça évite d'avoir froid ;) Sensations assez sympas ^^ Hâte de te voir baptisé :noel:

      Supprimer
    4. "Amachan" est aussi disponible en Vosta si ça t'intéresse. ;)

      >> "le tome 4 avec Akari et Aika -ou si tu préfères, les amies de Teko-"
      Troop~ J'envisageais en plus de faire un article sur ce chapitre génial. Quelle surprise ce fut que de voir débarquer ces deux personnages avec des visage siii familiers.

      Tu m'as l'air d'avoir apprécié la plongée en tout cas ! J'espère que tu pourras passer ton N1 ce coup-ci alors.
      Pour moi ?... On verra, mais ça sera compliqué à court terme.

      J'ai édité le billet avec ta proposition. Merci pour tes commentaires en tout cas. :)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas lu le manga et je n'ai pas vu la série... mais c'est une comparaison qui a l'air très intéressante. Les commentaires sont instructifs.
    Moi, j'aimerais bien faire de la plongée un jour. (Tout le monde s'en fout, mais je le dis quand même, LOL!)
    Merci pour cet article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien~ Mais c'est moi qui te remercie de lire et commenter !

      Je crois, de souvenir, que tu ne lis pas beaucoup de manga ? "Amanchu!" peut être un bon moyen de replonger. Puis, c'est toujours moins risqué de le faire dans un livre plutôt que dans les profondeurs de l'océan~
      Pour "Amachan", je suis déjà convaincu que tu aimeras. XD

      Supprimer
  3. Tu as vu juste: je ne lis plus de manga depuis un bon moment et ce n'est pas faute de vouloir, crois-moi! En fait, j'ai deux manga en cours: "F-Compo" et "Angel Heart" et je n'arrive pas à trouver le temps de les lire. Mes loisirs - enfin, le peu de loisirs que j'ai - sont consacrés en priorité aux dramas... ^^
    En parlant de bouquins, je ne sais pas si tu es de retour dans le Nord ou si tu as retrouvé ta Normandie natale... je suppose que tu connais "La bourse aux livres" à Lille. J'y suis allée ce week-end et: oh la la, le lieu de perdition! Enfin, c'était bien sympa, je n'ai que très rarement l'occasion d'aller sur Lille et j'aime bien cette ville, il faisait super beau, en plus!
    Bref, j'arrête de raconter ma life. Je prends note: "Amanchu" doit être ajouté à ma liste de mangas ;) et je n'ai pas oublié non plus qu'il fallait que je me procure "Les cerisiers fleurissent malgré tout".
    Merci pour tes bons conseils! (^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vieille bourse ? Évidemment. Pour qui aime tant soit peu les livres, il est obligé d'y passer (sans compter que c'est un très bel édifice). Mais j'évite quand même de trop traîner dedans pour épargner mon porte-monnaie dans ce "lieu de perdition" comme tu le dis~
      Enfin, quand j'y pense, traîner sans cesse au Furet en face, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour faire des économies...

      De rien. :)

      Supprimer
  4. Sûr! ^^ Le Furet, je n'y ai même pas mis les pieds... j'avais déjà dépensé suffisamment de pognon dans les autres lieux de perdition de Lille... et 'y en a plein!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...