vendredi 14 juillet 2017

Japan Expo 2017 en musique : Kamitsuki, suga/es et Nijicon

Japan Expo est déjà derrière nous. Le grand événement de la culture nippone chez nous s’est déroulé le weekend dernier et ses allées ont encore été parcourues par plus de 200 000 fans. J’y suis allé pour ma part le samedi et j’avais prévu d’y aller essentiellement pour la musique japonaise.
J’ai parlé dans un billet précédent de deux groupes que Japan Expo avait mis en avant sur son salon, le groupe de pop-rock Kamitsuki, et de pop suga/es. Ils sont passé ensemble lors du showcase tremplins JE le samedi. J’avais beaucoup d’attente vis-à-vis de ces deux groupes, et j’ai été comblé.

Kamitsuki
Kamitsuki tout d’abord : c’était juste excellent. Alors, seulement cinq titres, ce fut court certes – c’est aussi l’intégralité de leur mini-album Five Days After the Infection of Vampire que je vous conseille une nouvelle fois –, c’est toutefois amplement suffisant pour apprécier les qualités de ces musiciens et de leur chanteuse MiZUKi. Cette dernière a une voix particulièrement percutante, puissante et douce à la fois. J’ai un peu regretté que les réglages niveau son (ah le son et JE… même si c’est bien mieux aujourd’hui qu’il y a quelques années) avec la batterie qui masquait parfois un peu trop MiZUKi, malgré les belles capacités vocales de cette dernière. C’était en tout cas vraiment chouette.
J’aurais tellement aimé les voir en dédicace, mais j’avais déjà fait assez longuement la queue pour avoir un ticket pour suga/es, que je ne voyais pas passer toute la matinée à patienter ainsi. Dommage, d’autant plus qu’ils vendaient justement leur album lors des dédicaces… Mais, peu importe, j’ai passé un excellent moment à les voir et les écouter sur scène. Kamitsuki est un groupe que je vais continuer à suivre avec beaucoup d’intérêt ; j’espère qu’ils reviendront en France pour un vrai concert.

suga/es
Si j’étais presque sûr d’apprécier ces derniers, j’avais encore quelques incertitudes face au second groupe de ce showcase : les suga/es. Et je dois dire que ces incertitudes se sont évanouies. Dans un registre plus pop sans paillette, mais pas que, suga/es est un groupe vraiment très plaisant qui va être particulièrement intéressant à suivre et à voir prendre de l’assurance. Quoi qu’il en soit, elles sont vraiment excellentes ; Noah, Nami, Chihiro et Mayo étaient ici aussi accompagnées sur scène par Endo Nanami à la guitare (mais celle-ci était absente lors des dédicaces) et elles ont interprété ensemble quatre titres (« Owaranai kyô » et « 616 » en 2 et 3, je n’ai pas retenu le titre des deux autres chansons). Satô Noah m’a réellement impressionné sur scène ; elle a une voix plus grave que la moyenne qui rend vraiment bien et qui accompagne bien son style pop-punk. Le dernier titre qui m’était quasi inconnu m’a scotché ; bien plus rythmé, elles ont donné avec un bel exemple de cette pop sucrée et amère à la fois. Noah gagnerait peut-être à mieux occuper la scène pour mieux échanger avec le public, je l’ai trouvé un peu immobile au centre (au contraire de MiZUKi par exemple). J’ai par contre apprécié que les autres membres du groupe aient une vraie présence sur scène ; ce n’est même pas Noah qui a fait la présentation alors que je m’attendais à ça. Elles forment ensemble un joli groupe. Bref, suga/es, c’est cool, c’est même très chouette. J’en veux plus !

Je les ai donc vues ensuite lors de la séance de dédicace. Sans que ça soit la foule, il n’y avait pas de temps mort, tant mieux pour elles. De plus, elles étaient vraiment très agréables et chaleureuses ; j’ai réuni mes quelques compétences en japonais pour les remercier et les féliciter. De beaux sourires, une bonne ambiance que j’ai aimée. Je regrette juste de n’avoir su que le soir via le compte instagram de Noah que c’était son anniversaire le lendemain (elle a donc 20 ans), j’aurais bien aimé lui souhaiter de vive voix... En tout cas, j’en veux plus, ce showcase n’était qu’un avant-goût de leur potentiel et j’espère que suga/es continuera encore longtemps et connaîtra son petit succès, elles le méritent.

Nijicon - Niji no Conquistador
Pour finir, quelques mots sur un autre groupe que j’ai un peu suivi durant cette journée de samedi : les Nijicon (abréviation de Niji no Conquistador). Alors, ici, on change de registre, pour rejoindre le très vaste monde des idols. Celles-ci bénéficient d’un accueil mitigé chez nous que je regrette un peu. Perso, je ne suis fermé à aucune facette de la musique japonaise et les idols en sont une ; une facette tellement variée et riche en plus (je suis fan de Hiiragi Rio !). Les Nijicon s’inscrivent dans un registre très pop avec un nombre de membres dans une moyenne haute. C’est un groupe que je ne connaissais presque pas il y a encore quelques semaines. Et j’ai bien aimé. L’ensemble du groupe n’était pas là, seules six étaient à Japan Expo. Le samedi, elles sont passées sur la Saiko Stage (elles avaient un vrai showcase le dimanche) comme quelques autres groupes que je n’ai qu’entrevue (je n’ai pas trop aimé les SUPER flavor), et c’était cool.


J’aime vraiment l’énergie qui ressort de ces shows qui donnent une sacrée bouffée d’air frais ; l’ambiance y est top avec le public de fans qui se donnent à fond. Pour certains, ça fait peur, moi j’apprécie ça. J’ai eu un peu de mal à les suivre étant donné que je ne connaissais pas les chorégraphies, mais ça ne m’a pas empêché de passer deux fort bons moments. Je suis bien évidemment passé par les séances photos habituelles qui suivaient, avec Tsurumi Moe et Nemoto Nagi pour ma part. Une bonne découverte, je continuerai à suivre les Nijicon.

Bref, comme depuis quelques années déjà, au-delà du fait d’y retrouver des amis, Japan Expo, c’est avant tout pour moi un moment où je vis pour la musique japonaise. À défaut d’avoir pu voir sur scène de grands noms, j’ai fait de très belles découvertes et ça me satisfait amplement. Deux coups de cœur lors d’un même showcase, mais j’avoue avoir peut-être encore plus d’intérêt pour les suga/es, avec ce sentiment qu’elles sont encore loin d’avoir tout montré.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...