mercredi 5 juillet 2017

Découvertes J-musique : suga/es et Kamitsuki à Japan Expo 2017

L’édition 2017 de Japan Expo débute ce jeudi ; cela veut dire qu’une foule d’artistes notamment du monde de la musique japonaise vont venir en France. Une bonne nouvelle, surtout que, de mon côté, je ne peux plus suivre les différents concerts qui se déroulent le reste de l’année chez nous. Mais je suis un peu déçu : cette année, à JE, on a aucun gros nom (en particulier de l’anisong), du moins aucun qui me parle réellement. On avait eu par exemple en 2015 Eir Aoi – aaah, que de souvenir son showcase ! Qui plus est, je suis vraiment triste car Hiiragi Rio, alias RioRio, ne viendra (très probablement) pas cette année. J’avais tellement aimé la voir lors des éditions précédentes à Paris ; son concert de l’année dernière à l’Extra Life Café et la soirée qui avait suivi furent même géniaux. 
Bref, rien de tout ça (certes Yoshiki de X Japan sera là… comme presque à chaque fois). Je serai à JE samedi, donc j’ai un peu zieuté la liste des artistes présents, et j’ai retenu deux groupes issus des tramplins J-music de Japan Expo : suga/es et Kamitsuki qui seront ensemble en showcase ce jour-là.


suga/es - Satô Noa 佐藤ノア
Le premier groupe est suga/es. Il est formé par quatre jeunes femmes conduites par la chanteuse et très charmante Satô Noah ; celle-ci est accompagnée par Yoshikawa Nami (guitare), Orihara Mayo (basse) et Hirose Chihiro (batterie). 

Liens : YouTube // Twitter

Charmantes, oui. Parce que avouons, au premier abord, le groupe semble – comme souvent – parier avant tout sur le côté kawaï de ses membres (âgées entre 18 et 20 ans). Avec un tel profil, il est légitime d’être prudent ; mais perso, je ne suis pas fermé à cette facette de la pop japonaise (au contraire même). Sur un format similaire, les Silent Siren sont par exemple vraiment chouettes.
Il est aussi assez difficile de trouver des informations sur suga/es qui communique essentiellement sur Twitter. Sans la promo du staff de JE, je ne les aurais sans doute jamais repérées. Avoir accès à leur discographie, c’est assez compliqué (même aucun CD sorti ? J’espère pouvoir m’en procurer un à JE, si il existe). En fait, leur chaîne YouTube officielle ne réunit que trois vidéos toutes postées janvier dernier, une interview et deux clips : « 616 » et « Owaranai Kyô », enregistrés avec le soutien semble-t-il de YT.



Après la première écoute de ces deux titres, j’ai eu deux réactions : c’est vraiment cool à écouter (en particulier « Owaranai Kyô »), mais les sonorités ne sont pas parfaites. En fait, je me suis pris à apprécier ce second point. Satô Noah chante plutôt bien, mais on n’a pas cherché à effacer totalement ses imperfections (surtout avec le refrain de « 616 ») ; du coup, une fois en face d’elles sur scène, on n’aura pas un gouffre entre le son réel et celui de studio. Dans les deux clips, la caméra focalise aussi grandement sur la chanteuse et leader Satô Noah, de loin la plus populaire sur les réseaux sociaux.
Les mélodies sont vraiment sympas et je prends plaisir à les écouter en boucle et j’ai vraiment envie d’en entendre plus (quelques très courts passages d’autres musiques sur YT m’intriguent). Elles ont tout à prouver ; j’ai envie d’être surpris.

Pour ceux et celles que ça intéresserait : les deux clips mentionnés précédemment sont dispos sur Nolife, vous pouvez donc voter pour ce petit groupe si vous aimez.


Kamituski - カミツキ
Kamitsuki (カミツキ) est le second groupe qui partagera la scène avec les précédentes.


On retrouve ici un ensemble formé également récemment en 2016 et il opère dans un registre plus rock que pop. Et j’aime vraiment bien. Si vous ne connaissez pas, je vous conseille vivement d’essayer. « Where to go » est vraiment prenant. Je me suis procuré sur iTunes leur mini-album Five Days After Infection of Vampire sorti en mars (avec cinq titres). C’est rythmé, entraînant. La voix puissante de MiZUKi nous entraîne dans leur monde, que ce soit dans leurs ballades ou courses plus effrénées. MiZUKi est accompagnée par formation classique, cordes (Kathy et un autre dont je n’ai pas le nom) et batterie (Shuta).



C’est typiquement un type de son qui peut très bien rendre sur scène. J’ai un peu peur que la scène JE pas très fameuse pour ses qualités sonores ne puissent pas rendre totalement hommage à ce jeune groupe. Mais on verra bien. J’ai hâte de les voir et les écouter. C’est un groupe qui a beaucoup de potentiel.


Bref, Japan Expo, niveau j-musique, ce sera au moins avec ces deux groupes. J’apprécie beaucoup ces initiatives de JE pour essayer de promouvoir des artistes bien moins connus, cela apporte une vraie plus-value à leur offre musicale. Certes, je regrette l’absence de grands noms qui m’auraient enthousiasmé, mais c’est ainsi. Puis, ce showcase du samedi sera possiblement une très bonne expérience, je l’espère. Ces deux formations ont du potentiel. Je traînerai aussi un peu le long des stands pour trouver les petits groupes qui pourraient faire quelques shows (les idols s’y cachent) et trouver quelques CDs et goodies (comme d’habitude, je ne préfère même pas espérer une dédicace…). Bref, c’est Japan Expo.

2 commentaires:

  1. Alors, après avoir écouté toutes les vidéos que tu proposes, j'aime effectivement bien Owaranai Kyô, et j'espère que comme tu dis, il n'y aura pas de décalage entre live et clip, cela semble probable (enfin j'espère surtout pour toi en vrai, parce que moi, j'y vais pas à cette Japan Expo^^). 616 est sympathique aussi, mais peut-être un chouïa moins à mes oreilles. Je ne dirais pas que ces deux chansons me donnent envie forcément d'aller explorer toute la discographie de ces demoiselles (qu'elles ont courte de toute façon, à ce que j'ai compris) mais au moins de garder ces deux morceaux dans un coin.

    Kamitsuki me parle plus, je pense :) Enfin... en fait, niveau "mélodies" j'aime mieux les chansons de suga/es, mais la voix de la chanteuse de Kamitsuki sonne plus comme une voix que j'aurais envie d'entendre sur d'autres morceaux. Pas que la chanteuse de suga/es soit mauvaise ! Simple question d'affinité.

    Bref, en effet, c'est cool que la JE mette des groupes peu connus en avance, et merci pour les découvertes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'aime beaucoup aussi le timbre de la voix de MiZUKi ! Beaucoup plus mature.
      Je profite de ce commentaire pour une interview des suga/es publiée hier aussi sur JaME : http://jame-world.com/fr/articles-126099-interview-avec-suga-es.html ; peu d'infos, mais c'est toujours ça de pris.
      En tout cas, pour l'instant et pour patienter, il est possible de partiellement suivre le parcours français de ces deux groupes avec les réseaux sociaux, ce qui est cool~

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...