vendredi 4 novembre 2011

Japan Expo Centre, 1ere édition : impressions !

Avant d'être un peu trop hors-calendrier, et dans la lignée de quelques billets (blog de la Linottes, le blog d'Animit, ou encore sur Néant Vert), je vais laisser un petit avis sur la première édition de la Japan Expo Centre qui s'est déroulé à Orléans le weekend dernier (29 - 30 octobre 2011).

Je ne suis pas forcément un expert des conventions, je vais chaque année depuis quelques temps à la classique Japan Expo, une fois à la Chibi-Expo il y a deux ans à Paris, la fête de l'animation à Lille. Je ne vais pas prétendre donc à avoir un avis très intéressant.


C'était assez petit... C'est un regret, j'y étais les deux jours et une seule matinée suffisait pour faire le tour. Même la Chibi Expo en comparaison permettait de bien tenir la journée. Il y a cependant un avantage : on peut vraiment faire le tour, ça c'est bien. On peut aller, venir et encore revenir sur les stands ; on a le temps, on n'est pas pressé. J'ai apprécié cela.
En fait, je regrette surtout l'absence quasi-totale des éditeurs de mangas , il y avait toutefois Nobi Nobi (j'en ai profité pour acheter enfin leur dernier Kaguya, princesse au clair de lune) - avec des vendeurs/euses vraiment très agréables. Les éditeurs seront peut être à la Japan de Bruxelles ce weekend, mais malheureusement, je ne vais pas pouvoir y aller même en étant à une grosse demie-heure de train de cette ville...


J'ai trouvé qu'il y avait pas mal de monde, surtout le samedi ; il n'était pas toujours facile de circuler entre les stands à certaines heures ; c'est peut être bon signe pour l'affluence. Cette impression était sans doute renforcée du fait de la faible surface pour les exposants. Coté des stands, il y avait toutefois de quoi se satisfaire - quitte à payer le prix fort pour les dvds notamment où même Manga-Discount ne se pas gêner à gonfler les prix. Quelques stands d'amateurs également ; pas mal d'endroits pour manger (mais du coup, une légère brume et des odeurs), on pouvait aussi passer un peu de temps dans le coin des jeux-vidéo. Du coté de la mezzanine, le tour était également assez rapide, j'ai même trouvé ça assez dommage ; les stands, qui s'y trouvaient, se voyaient un peu oubliés. Le stand de conférence quant à lui, parfois, c'était un peu le Sahara. Sacré courage de la part du gars qui décrivait le samedi son expérience de dessinateur au Japon, en face de lui, il n'y avait que 4-5 personnes, et encore, la moitié jouait avec leur téléphone portable. Reconnaissons que du coté des invités, c'était très moyen...
'fin bref, coté achat, je me suis restreint avec deux artbooks de CCS et Chobits, un album de Kanon Wakeshima et une belle figurine de Marin (Umi Monogatari).


J'ai surtout apprécié cette Japan Centre du fait que j'y étais un avec un groupe d'amis. Seul, pour cette convention, quelques heures suffisent, en groupe ça passe bien mieux. Plus, il y avait quand même quelques activités notamment avec Bulle Japon. Je me suis d'ailleurs bien amusé, le dimanche, lors du quizz Pokémon et le karaoke Pokémon qui avait précédé. Par contre, faut vraiment que je rattrape mon retard sur la dernière génération... Deux amies ont remportés le quizz Disney !

Pour conclure, c'est une première édition, on peut la voir comme un coup d'essai. Il y a cependant quelques éléments positifs : il semblait avoir un peu de monde, le lieu de l'exposition est agréable (et très facilement accessible), il y a un potentiel de croissance assez conséquent. De ce fait, j'espère l'année prochaine pouvoir retourner à Orléans (même si je reconnais que c'est aussi un prétexte pour y retrouver des amis~). On  aura vite fait le tour, mais si on est en groupe et qu'on participe aux différentes activités, le weekend se rempli bien.

1 commentaire:

  1. Oui, un gros prétexte en effet ^^
    C'est d'ailleurs plus pour cette raison cachée que nous y sommes allés!

    Une bonne petite convention, on pouvait y trouver des choses interessantes, comme une figurine de Sakura de fate pour pas trop cher... ^^

    Je suppose que la première Japan devait ressembler à ça, si on s'en réfère au chiffre d'affluence de l’époque (3200)!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...