dimanche 17 décembre 2017

[J-Music] Un nouveau tour sur scène avec les suga/es ?

suga/es

Une vidéo, plus exactement un MV, posté sur Youtube il y a quelques jours m’a donné envie de vous reparler d’un groupe que je vous avais présenté à l’occasion de leur venue à Japan Expo : les suga/es.
En effet, depuis cet été, les quatre filles qui composent ce groupe continuent leur petit chemin et semble gagner de plus en plus en popularité. Il ne m’est pas toujours évident de suivre précisément leur actualité étant donné que tout ce que je peux croiser en info est en japonais (quelques interviews sont toutefois dispos). Elles sont en tout cas très actives sur Twitter et Instagram et elles semblent enchaîner régulièrement quelques prestations et concerts (en plus de leurs occupations personnels, notamment dans la mode). Un site officiel a aussi été lancé récemment, mais il est encore assez vide.
Et sur la toile, les vidéos se multiplient avec une très chouette alternance niveau style et ambiance, via ce mélange entre pop et punk qu’elles essayent ainsi de promouvoir. Quelques jours après Japan Expo, バレテハイケナイ(« Barete hai kenai ») était mis en ligne.


Cependant, j’ai surtout été dernièrement surpris par un titre qu’elles ont posté plus récemment, courant novembre, et qui est beaucoup plus rythmé, à l’ambiance et aux paroles moins douces, voire négatives, plus punk : センターシティ (« Sentâshiti », voir la vidéo ci-dessus). Ce titre est tourné en boucle assez longtemps, et encore régulièrement maintenant. Perso, c’est un gros coup de coeur !

Plus encore, il semblerait que les suga/es viennent de passer (ou tout du moins, voudrait passer) au stade supérieur avec un premier véritable MV sur un format plus classique (commercialement parlant) produit par un petit studio et publié le 13 décembre dernier : お前だけじゃない (« Omae dake janai »).


(Source)
Déjà, visuellement, le rendu est plutôt intéressant pour un premier essai. Le clip alterne avec des visuels habituels, communs aux groupes féminins pop-rock, ici dans un hangar en train de jouer et chanter (ci-contre). Parallèlement, on va aussi suivre les filles dans différents lieux avec des visuels et un style vestimentaire volontairement rétros (voir l’image au début de ce billet). Plusieurs photographies aux couleurs largement saturées - en lien avec la musique précédente - avaient aussi circulé sur les réseaux sociaux et le site officiel (voir les photos ci-dessous) témoignant de cet effort pour faire évoluer régulièrement leur identité visuelle en suivant leur style musical.
Niveau musique, surtout, ce dernier clip est vraiment convaincant avec un rythme entraînant du début à la fin. Tu n’es pas seul : dès les premières secondes, Noah donne le ton sur un fond et nous entraîne avec elle accompagnés par la batterie de Chihiro, avant d’être rapidement relayée par toutes ses camarades dans une ambiance rock. J’ai accroché dès la première écoute (même si je continue à avoir une préférence pour le précédent titre vraiment bien pêchu). Cette alternance de style d’un titre à un autre avec suga/es est vraiment rafraîchissant ; sans être totalement révolutionnaire, ça maintient un réel intérêt dans la découverte.

suga/es - Noah Satôsuga/es - Chihiro Hirose
Noah Satô (chant) & Chihiro Hirose (bat.)

Noah est en tout cas vraiment classe, elle a une belle prestance sur scène. Sa voix qui contraste pas mal avec ce qu’on peut entendre souvent sur la scène pop japonaise, me séduit de plus en plus. Après une seule année environ, et depuis les deux premiers titres lancés avec l’aide de Youtube, elle me donne l’impression d’avoir gagné en assurance et en maturité. Et c’est chouette.
Hirose Chihiro est celle que l’on voit la plus après sur les réseaux sociaux, souvent en compagnie de Noah par ailleurs ; elles ont l’air d’être de bonnes amies. Mayo et Nami ont une popularité moins grande sur Twitter notamment (10-20k followers contre les 200k de Noah), mais, toutes les quatre ensemble, elles forment un groupe prometteur qui fait plaisir à écouter et à voir grandir.
(Je voulais aussi mentionner aussi Nanami Endo qui est (était ?) aussi souvent en soutien dans des concerts (elle était aussi à JE), mais ses comptes Twitter et Instagram n’existent plus.)

suga/es - Mayo Oriharasuga/es - Nami Yoshikawa
Mayo Orihara (Bs.) & Nami Yoshikawa (Gt.)
(Source : site officiel)

Bref, tout ça pour dire que suga/es, c’est vraiment chouette ! J’attends la mise en vente du premier CD pour me jeter sur la précommande/achat. Je garde toujours cette petite frustration d’être reparti de JE sans aucun CD, même si j’étais déjà vraiment très content de ma dédicace et aussi d’avoir échangé quelques mots avec elles. J’espère que la réalisation de ce dernier MV est un bon signe pour l’avenir de ce groupe que j’affectionne de plus en plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire