mardi 16 juillet 2019

Japan Expo 2019 en J-music, partie 3 : CASPA

Voici la troisième étape de mon bilan concernant la J-music à Japan Expo que je vais dédier en fait à un seul groupe : CASPA. Comme pour miraiskirt auparavant, j'ai envie qu'un billet sur le blog soit plus spécifiquement dédié à cette formation. En effet, CASPA a été ma jolie surprise de la convention. Si, dans le deux billets précédents, j'ai évoqué les trois artistes qui ont vraiment fait de cette de Japan Expo une superbe 20e édition, CASPA n'est pas en reste.

CASPA - Japan Expo 20194. CASPA


CASPA est donc un des groupes des tremplins J-music de Japan Expo qui, chaque année, invite en France des groupes qui sont soit assez jeunes, soit peu connus mais qui mériteraient notre attention selon eux. Ils sont souvent l'occasion de belles surprises, comme avec les suga/es et Kamitsuki il y a deux ans. CASPA, avec ses trois membres, n'était pas un groupe qui m'était totalement inconnu cette fois-ci. Elles ont débuté leur carrière en 2015 et, comme moi, certain(e)s les connaissaient peut-être déjà avec le drama Good Morning Call (disponible chez nous sur Netflix ou Crunchyroll) pour lequel elles ont interprété le très chouette générique "End of the World" (et premier titre de leur mini-album sorti en 2016) que voici :


Quelques liens : Site officiel | Chaîne Youtube | Twitter

Ce groupe féminin de rock est donc composé aujourd'hui de trois membres : Miyu au chant (photo en haut, au centre), Natsumi à la guitare (à droite) ainsi que Toko à la basse (à gauche). Elles sont soutenues généralement par un batteur lors des lives au Japon (une autre batteuse faisait partie du groupe à l'origine) mais il n'était pas là à Paris ; qu'importe, elles étaient là pour se faire connaître et mission accomplie.

Avant de revenir sur leurs prestation, une chose que j'ai particulièrement retenu à la suite leurs différentes prestations : c'est bien le grand enthousiasme qu'elles ont suscité. Toutes les personnes avec qui j'en ai parlé, pendant le salon ou après, étaient du même avis : elles parle d'un chouette groupe, une musique top ou encore de la bonne ambiance lors des lives. C'était un constat assez unanime.
Elles ont justement fait trois apparitions sur scène, deux fois sur la nouvelle scène Tsubamé, le jeudi et samedi mais aussi un (un peu) plus gros showcase sur Karasu également le jeudi. Il faut y ajouter plusieurs séances de dédicaces et un photocall.


CASPA - Japan Expo 2019CASPA - Japan Expo 2019
CASPA - Japan Expo 2019CASPA - Japan Expo 2019

Lors de leur toute première performance sur Tsubamé (le second groupe du salon après THE SIXTH LIE), jeudi matin (photos ci-dessus), elles sont montées sur scène avec un peu de stress. Caroline Segarra nous encouragea à les accueillir chaleureusement. Le stress se ressentait un peu en effet dès la préparation, lors du réglage de leur instrument devant tout le monde. J'imagine que faire face à un public aussi différent, avec la barrière de la langue, ne doit pas être évident. Miyu, avec un bel enthousiaste, allait toutefois surmonter cela et, toutes ensemble, assurer un chouette spectacle. Pendant une vingtaine de minutes, elles enchaînèrent leurs principaux titres. Si le public était encore assez loin de la scène lors du précédent live de THE SIXTH LIE, mieux réveillé il s'approcha et se laissa gagner par leur musique rock entraînante. Le sourire de Miyu, tout comme son enthousiasme, allait grandissant de titre en titre, pour finir en beauté sur "Uta o Utaeba" que j'adore (ci-dessous). Il n'y eut pas de session de questions/réponses car, en ce début de toute première journée, rodage oblige, il y avait déjà du retard sur la programmation de la scène. Mais on allait les retrouver peu après.

"歌を歌えば | Uta o Utaeba" - CASPA (Japan Expo - Tsubamé stage)

CASPA - Japan Expo 2019 - Miyu
Miyu (Karasu stage)
CASPA passait en effet l'après-midi sur la scène Karasu, la principale scène musicale du salon. Une belle récompense. Elles ont joliment pris possession de cet espace bien plus grand. Le show était toutefois à peine plus long étant donné que les tremplins n'ont que 30 minutes de spectacle. Je n'ai plus en souvenir la différence exacte de setlist, il ne devait avoir, au maximum, que deux musiques de plus. Pour un jeudi, la foule était plutôt assez importante pour les accueillir à en juger par une autre vidéo sur YouTube. Un beau live, mais j'ai préféré les voir sur Tsubamé qui permettait une plus grande proximité avec le groupe (encore une fois, cette scène est une superbe idée de Japan Expo !). Le manque d'un batteur pour les accompagner se ressentait aussi plus ici.

Pas beaucoup plus tard dans la journée de jeudi, un photocall avec elles trois était organisé. Je tiens d'ailleurs à les remercier pour leur gentillesse. J'étais arrivé un peu en retard, mon coupon en main. Etant donné qu'il n'y avait plus personne dans la file d'attente, alors que j'étais presque arrivé, je les voyais quitter les lieux. Environ une minute ou deux après, le staff de Japan Expo me voyant arriver demande si elles étaient encore là ; celles-ci acceptent gentiment de revenir pour prendre une dernière photo. Merci beaucoup !
Je les retrouvais juste après sur un petit stand improvisé pour acheter leur mini-album et une towel dont je voulais à tout pris m'équiper pour le prochain show. Je regrette de ne pas avoir pris plus à ce moment car, le samedi, l'essentiel était parti (tant mieux pour elles).
J’enchaînais le lendemain avec une dédicace, le groupe étant toujours aussi agréable.

MiyuNatsumi et Toko allait passer une dernière fois sur scène le samedi midi (photos ci-dessous). C'est désormais avec plus d'assurance qu'elles montaient sur la scène Tsubamé, avec un public déjà en partie acquis à leur cause. En cette journée du samedi et à cette heure, il y avait pas mal de monde. Des trois lives, ce fut le meilleur. J'avais désormais mieux en tête leur musique et, assez bien placé près d'elles, l'énergie de leur musique me gagna très rapidement. Elles interprètent un rock sans prise de tête, énergique et efficace, une musique que j'apprécie toujours très vite. Cette fois-ci, il y avait un peu de temps pour quelques questions qui, de souvenir, étaient plus orientées sur les origines du groupe ; j'en retiens surtout de nouveau la bonne ambiance. À cause du mascara qui coulait peut-être, mais j'avais aussi l'impression que Miyu était émue à la fin de ce dernier live.
Elle quittait Japan Expo en ayant marqué assurément le cœur musical de nombre de personnes dans le public. Pour ma part, c'est un vrai petit coup-de-cœur, non même un gros. CASPA, ありがとうございます!

CASPA - Japan Expo 2019CASPA - Japan Expo 2019
CASPA - Japan Expo 2019CASPA - Japan Expo 2019


À noter qu'elles font aussi des petits concerts en direct sur YouTube ; elles en ont justement diffusé un aujourd'hui (16 juillet), le prochain étant déjà annoncé pour le 22 août. Elles en profitent pour réagir aux différents commentaires sur le chat et semblent avoir apprécié de constater que quelques Français les y suivaient aussi désormais. Du coup, si vous aimez aussi le groupe, n'hésitez pas à les encourager. Elles ont par ailleurs sorti leur troisième single assez récemment, en mai :

"DAYBREAK" - CASPA

Voilà, même si je n'avais pas prévu à la base ce billet, du moins sous ce format, j'ai trouvé assez naturel de le dédier aux CASPA étant donné tout le plaisir que j'ai ressenti grâce à elles à Japan Expo. Les retrouver aujourd'hui sur YouTube m'a donner encore plus envie de les suivre et soutenir. J'espère un jour les revoir sur scène en France, ou au Japon pourquoi pas. CASPA, c'est du bon rock qui fait plaisir et qui boost le moral, quoi demander de mieux ? Perso, j'ai vraiment accroché !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire