lundi 5 décembre 2011

« Akai Ito », croyez-vous au destin ?

Je vais inaugurer, avec ce billet, une nouvelle catégorie sur ce blog qui sera consacrée aux dramas, essentiellement japonais. Enfin, je dirais même "exclusivement japonais" vu que je n'ai regardé jusqu'ici que du J-drama (avec, il faut dire, encore aucune réelle attirance pour d'autres contrées). Cette petite modification - pas forcément prévue quand j'ai commencé ce blog il y a quelques mois- s'explique aussi par le fait que depuis le début de l'année, je regarde de plus en plus régulièrement ces séries asiatiques (au détriment des animés en fait), je reconnais y prendre de plus en plus goût (surtout depuis que j'ai vu l’excellent Byakuyakou qui m'avait tout simplement bluffé !). De ce fait, sans doute que je commence à ressentir l'envie de partager un peu ce nouveau "loisir" et donc d'en parler ici.

Akai Ito - 赤い糸Pour commencer - il faut un début - ça sera avec Akai Ito (赤い糸) que j'ai fini aujourd'hui. Puis, c'est aussi histoire de commencer par un genre que j'affectionne peut être plus que d'autres, les mélanges drames-romances.

La série date de fin 2008, début 2009 ; en onze épisode (il existe aussi un film - que je n'ai pas encore vu), on va suivre l'histoire de deux adolescents, Mei Takemiya (interprétée par Minamisawa Nao) et Atsushi Nishino (Mizobata Junpei), tous deux nés un 29 février, et les épreuves auxquelles ils font avoir à faire face (problèmes familiaux, amours difficiles, drogues, etc.). Le titre se traduit par "fil rouge". L'ensemble du drama tourne en effet autour d'un thème principal : le destin, et ici plus exactement l'être aimé qui nous serait destiné. Il s'agit de l'adaptation d'un roman sorti en 2007 pour téléphone portable (je ne savais pas que ça existait !).

C'est un drama qui m'a beaucoup touché, surtout pour ses deux personnages principaux, les étapes qu'ils doivent franchir et leur relation.

Akai Ito - 赤い糸
Atsushi
Atsushi a sans doute était le plus touchant à suivre. Il a décidé de vivre en sacrifiant son bonheur avec l'espoir que, un jour, sa mère arrêterait avec la drogue (il y a deux fils rouges dans Akai Ito : le destin... et cette drogue...). Il prend sans arrêt sur lui, c'est assez frustrant parfois, souvent même. J'aurais vraiment aimé qu'il se prenne en main plus souvent, qu'il vive pour lui ; au moment où il esquisse cette envie, la réalité le rattrape...
À ne pas savoir parler quand il faut, à ne pas savoir se confier, alors qu'il avait quelqu'un qui l'aurait écouté et aidé, il a sacrifié bien des choses. J'ai cru pendant un temps qu'il ne parviendrait pas à atteindre ce qu'il souhaitait au fond de lui. Malgré ces sacrifices, et à cause de ces sacrifices, je me suis pris d'affection pour ce "A-kun" avec à chaque épisode l'espoir que les choses s'arrangent.
Akai Ito - 赤い糸
Mei
Et à coté c'est Mei qui, à partir d'un moment, enchaîne les mauvaises passes, pendant longtemps et assez brutalement. Elle parvient à prendre toujours sur elle, se sentant coupable, s'accusant même parfois. Quoi qu'il arrive, elle reste cependant présente pour ses amis. Atsushi, Mei, qui se ressemblent s'assemblent ? À croire !
Il faut reconnaître que le destin aura été cruel pour tous les deux... Un fichu cercle vicieux qui m'a accroché (ce qui est peut être assez paradoxal en fait). J'avais vraiment envie qu'ils se retrouvent. Ils ont montré chacun beaucoup de force pour faire face, à se demander où ils allaient la chercher...
L'amour qu'ils partageaient est vraiment beau.

Akai Ito - 赤い糸 Akai Ito - 赤い糸
Akai Ito - 赤い糸 Akai Ito - 赤い糸

Sur la question du "fil rouge", de la personne qui t'est lié par le destin (sans le savoir soi-même), à chacun de croire, penser, ce dont qu'il a envie, mais je reconnais que, personnellement, je suis peut-être assez sensible à cette idée. Probablement que j'y crois aussi un peu (beaucoup peut être ?), et ça a sans doute joué dans le fait que j'ai apprécié cette série.
Mais reste que j'ai trouvé que c'était joliment mis en scène. Toutefois, il y a eu des séquences où le sort s'acharne un peu beaucoup (trop ?). L'histoire avec Sara, j'ai été assez surpris par la façon avec laquelle cela arrive. Encore plus avec Taka-chan... Sérieux ?! Pourquoi ?! Bon, j'ai ressenti à un moment énormément de colère envers ce personnage. Il était quelqu'un d'assez cool, la tournure soudaine m'a beaucoup surpris, c'était un peu brutal et ça avait un peu de mal à s'expliquer dans le scénario. C'était peut être un peu trop rapide et étrange à des moments mais la série a su à chaque fois rebondir correctement et ainsi rester absorbante, voir passionnante à l'occasion.

Il y a quelques thématiques assez intéressantes à suivre : la question de la drogue, les raisons pour lesquelles on y arrive, les difficultés d'en sortir (qu'on suit essentiellement à travers la mère de Atsushi), la question de la famille et des secrets cachés (et dévoilés progressivement dans la série) qui doivent tout de même être révélés un jour, mais aussi la question du devenir d'enfants face à des parents qui ne parviennent pas à remplir leur rôle.

Sur les acteurs en eux-mêmes, à part Kimura Ryo (qui joue Taka) que je venais de voir récemment dans Hana Kimi, je reconnais que je ne connaissais pas (ou presque pas) les autres. Au final, j'ai été plus que satisfait du travail de Minamisawa Nao (pour Mei) et Mizobata Junpei (pour Atsushi), même si j'aurais aimé un peu plus d'intensité dans leur jeu d'acteur par moment. Mais, je ne pense pas que ça soit vraiment dans la mentalité des Japonais pour certains éléments ?
Il n'y a pas eu de mauvais rôle ce qui fait qu'au final, j'ai apprécié tous les personnages ; j'ai tout autant apprécié le fait que chacun, et pas seulement les deux protagonistes principaux, ont droit à leur petite conclusion.

C'est loin d'être le meilleur drama ou la meilleure romance que j'ai regardé, mais je reconnais avoir été vraiment touché par cette histoire et avoir pris un très grand plaisir à la suivre.

2 commentaires:

  1. Ca me fait super plaisir de voir quelqu'un se lancer dans les critiques de drama ! A partir de maintenant je serai une des plus fidèles lectrices de cette rubrique ^^. En plus, c'est toujours intéressant d'avoir des avis masculins, ça montre que les drama japonais ne sont pas que pour les fiiiiilles ^^.
    Ca fait longtemps que j'entends parler d'Akai Ito, mais je ne l'ai jamais vu. Sûrement parce que je n'ai pas lu que de bonnes critiques et que je ne connais pas ou très peu les acteurs. J'ai vu Mizobata Junpei dans plusieurs seconds rôles et il est loin d'être transcendant. Mais tu donnes quand même envie de laisser sa chance à cette série !
    En tout cas, j'ai hâte de lire tes prochains billets drama ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Bah moi, ça me fait super plaisir d'avoir des lecteurs/rices pour cette rubrique. Merci~

    Les dramas, pour les filles ? Je ne m'étais jamais réellement posé la question. J'ai surtout commencé après que ma sœur ait longtemps fait pression sur moi. Puis, j'ai craqué, elle m'a éduqué avec des classiques comme "Kurosagi" ou "Nobuta wo Produce". Depuis, je continue les dramas, et ma sœur, elle, plus tellement (c'est moi qui fait pression désormais), comme quoi. =)

    J'espère que tu apprécieras "Akai Ito" si tu tentes l'aventure !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...